Connexion
Inscription
Connexion
Inscription

L’immobilier : valeur refuge préférée des Français ?

2021 s’est illustrée comme une année de record pour le secteur immobilier. Un volume de transactions en hausse, des taux d’intérêt au plus bas, des prix qui s’envolent et des investissements qui n’en finissent pas de grimper ! L’immobilier consolide, plus que jamais, sa valeur refuge.

Une valeur refuge se définit comme un actif qui conserve toute sa valeur en période de crise financière ou économique, protégeant ainsi l’épargne de l’investisseur. L’or figure parmi les valeurs refuges historiques. L’immobilier, l'argent, l’assurance vie et les obligations d’État en font partie également. Les contextes économiques difficiles favorisent bien souvent ces types de placements sûrs au détriment d’investissements plus risqués comme les placements boursiers. La pandémie de Covid-19 n’aura pas fait exception.

L’immobilier : un marché en pleine forme

Le volume de transactions immobilières enregistre une belle croissance en 2021 : 1,19 million de transactions ont été enregistrées ces 12 derniers mois*, soit une hausse de 12 % de plus que le précédent record de 2019**. Autre élément au beau fixe : les prix. Ils ont connu la plus forte hausse depuis le milieu des années 2000, avec un bond de 7,3 % en France sur un an**. Il est à noter que cette inflation des prix s’est davantage opérée sur les maisons (+ 8,7 %) que sur les appartements (+ 5,6 %), la crise sanitaire n’étant pas étrangère à ces nouvelles aspirations. Les tendances tendent même à confirmer un léger désamour pour Paris et sa petite couronne où la hausse des prix était jusqu’alors croissante. Ce n’est, aujourd’hui, plus le cas : on observe une accélération des prix dans les stations balnéaires (+ 11,6 %), les villes moyennes (+ 8,1 %), petites (+ 8,4 %) ou rurales (+ 8,3 %). Pour Jean-Marc Torrollion, président de la FNAIM : « La tendance des dernières années qui était celle de la métropolisation à marche forcée, soutenue par les pouvoirs publics qui y voyaient l’avenir de l’organisation territoriale, est battue en brèche. Les Français se tournent vers les villes périphériques et les zones rurales (lorsque c’est possible pour eux), préférant jouir d’espaces plus grands, plus proches de la nature, quitte à augmenter les temps de trajet. »

L’investissement enregistre aussi des records

Outre l’achat de sa résidence principale, l’investissement immobilier à des fins d’épargne ou de préparation de la retraite enregistre également de belles performances. Le crowdfunding immobilier a ainsi collecté près d’un milliard d’euros en 2021 soit une croissance de 90 % par rapport à 2020 avec un rendement stable autour des 9 %. C’est ce que révèle le Baromètre 2021 du Crowdfunding immobilier de Fundimmo. Et les SCPI ne sont pas en reste. En 2021, les particuliers ont investi 7,4 milliards d’euros dans des parts de sociétés civiles de placement immobilier, soit une hausse de 22 % des fonds collectés par rapport à 2020 et un rendement attendu autour de 4,33 % (contre 4,18 % en 2020). Jean-Marc Torrollio poursuit : « Au moment où de nombreuses incertitudes ont pesé et pèsent encore sur l’économie, la pierre apparaît pour les Français comme un investissement fiable et pérenne. L’immobilier, parmi les actifs dont la volatilité est la plus faible, se confirme comme une valeur refuge pour les Français, avec des rendements bien plus élevés que la plupart des autres formes de placement. »

2022 : une année de consolidation ?

L’euphorie des chiffres de 2021 laissent présager une accalmie pour 2022 avec des prix qui continueraient à augmenter, entrainés par la dynamique des zones moins denses, mais à un rythme moins soutenu. Néanmoins, le contexte politique et économique reste tellement incertain que les prévisions n’engagent que ceux qui les établissent !

 

Vous pouvez vous inscrire dès maintenant chez Fundimmo afin d'avoir accès à l’ensemble des informations relatives à nos projets de crowdfunding immobilier. Ces informations concernent notamment la présentation du projet, l’analyse de l’opération, les éléments financiers et l’ensemble des documents réglementaires.

 

Je m'inscris chez Fundimmo

 

* Source : Note de conjoncture des Notaires de France, nombre de transactions à fin octobre 2021.

** Source : LABoratoire Économique du Logement FNAIM

Retour sur le blog

Articles similaires

Forte hausse des résultats chez Fundimmo au T1 2020

Au premier trimestre 2020, Fundimmo a réalisé une collecte de 9,2 millions d’euros. Un montant...

Crise des matières premières : quels impacts pour les promoteurs ?

Entre difficultés d’approvisionnement, hausse des prix et pénurie, la filière des matières...

Immobilier 2022 : 4 aides de l’État prolongées

Quel est le point commun entre PTZ, Pinel, Censi-Bouvard et Denormandie ? Une durée de vie...