Connexion
Inscription
Connexion
Inscription
Culture financière

Le déficit de culture financière au cœur des enjeux de l’épargne

Gérer son budget, maîtriser les concepts et produits financiers s'acquièrent grâce à un enseignement spécifique. Or, en France, force est de constater que les cours d’éducation financière ne font pas partie des programmes. Pourtant, 41 % des Français ont déjà investi1. Ils ont d’ailleurs épargné 200 milliards d’euros en 2020. Quid des freins et des placements préférés des Français.

En 2016, la Banque de France s’est vue dotée d’une mission stratégique puisqu’elle a été désignée comme “opérateur de la stratégie nationale d’éducation financière du public”. Une mission capitale dans l’accompagnement des concitoyens, y compris les plus jeunes, pour développer leurs compétences en matière économique, budgétaire et financière. Aujourd’hui, seuls 2 Français sur 10 estiment avoir un niveau de connaissance élevé sur les questions financières2. Et 34 % des Français citent leur manque de culture financière comme un frein pour investir1. La Banque de France a donc du pain sur la planche ! 81 % des Français pensent d’ailleurs que la culture financière et budgétaire devrait être enseignée à l’école2. Une piste de réflexion qui a déjà fait son chemin dans certains pays nordiques.

La pierre, placement préféré des français

Éduquer pour éviter les situations de surendettement, choisir son prêt, placer son argent… Les vertus sont nombreuses. Alors que les Français ont épargné 200 milliards d’euros en 2020, la question du bon investissement revient sur le devant de la scène. Dans cette démarche, le niveau de risque et le rendement restent les deux critères principaux pour choisir un produit d’épargne ou de placement. Mais vers qui se tourner pour avoir les bonnes informations ? Les banques (43 %), les proches (28 %), les conseillers en gestion de patrimoine (25 %) selon une étude récente1. Parmi le top 5 des investissements futurs envisagés, arrivent en tête l’immobilier, les plan-épargne et l’assurance vie1. “Les Français adorent la pierre, c’est dans la culture du pays”, rappelle Thierry Delesalle, notaire à Paris, porte-parole de la Chambre des notaires de Paris et coprésident de l’Institut notarial de droit immobilier. “Investir dans l’immobilier n’est pas un long fleuve tranquille. Mais c’est le meilleur moyen de placer son épargne, pour toutes les classes d’actifs, malgré des situations diverses”. L’immobilier reste une valeur refuge dans ce contexte économique et sanitaire si particulier.

Cap sur l’investissement locatif

Une récente étude3 confirme que l’immobilier reste le placement préféré des Français et notamment l’investissement locatif. En effet, 56 % des personnes interrogées affirment qu'elles ont ou qu'elles souhaiteraient, à moyen ou long terme, acheter un bien pour le louer. Ces investisseurs sont d’ailleurs plutôt jeunes, entre 25 et 34 ans. Autre enseignement à retenir : 85 % des sondés veulent y consacrer moins de 200 000 euros et même moins de 100 000 euros pour près de la moitié d'entre eux (46 %). Il faut bien dire que l’immobilier est le seul investissement qui peut être réalisé à crédit. Il bénéficie en outre de niches fiscales, à l’instar du dispositif Pinel ou du Censi-Bouvard. Le crowdfunding apporte aussi des solutions intéressantes avec un investissement dès 1 000 euros. Cet investissement donne la possibilité aux personnes physiques ou personnes morales de financer des opérations immobilières via une plateforme. Une fois le projet mené à bien, les prêteurs peuvent récupérer leur capital assorti des intérêts de l’ordre de 7 à 12%.

 

1 Étude Omnibus pour YouGov, 2020

2 Étude Audirep pour la Banque de France, 2020

3 Étude Poll&Roll pour Mastéos (spécialiste de l'investissement locatif), 2021

Retour sur le blog

Articles similaires

Loi de finances 2018 : quel régime fiscal pour le crowdfunding ?

En 2018, les épargnants français ont vécu un véritable « big bang fiscal » : hausse des...

Pourquoi les taux d'intérêts en crowdfunding sont-ils si attractifs ?

Les niveaux de rentabilité proposés par les plateformes de crowdfunding interpellent : une telle...

La commercialisation d'un programme immobilier

La vente de biens / produits est l’étape cruciale qui déterminera la réussite ou non d’un projet et...